[logiciel creation site] [creation site web] [creation site internet] [Train des Pignes à vapeur]
[Train des Pignes à vapeur]
[Train des Pignes à vapeur]
[Train des Pignes à vapeur]
[Train des Pignes à vapeur]
[Train des Pignes à vapeur]
[Train des Pignes à vapeur]
[Train des Pignes à vapeur]
[Train des Pignes à vapeur]
[Train des Pignes à vapeur]
[Train des Pignes à vapeur]
[Train des Pignes à vapeur]
[Train des Pignes à vapeur]
[Train des Pignes à vapeur]
[Train des Pignes à vapeur]
[Train des Pignes à vapeur]
[]
[Train des Pignes à vapeur]

GECP

  Les matériels préservés.

LA LOCOMOTIVE E 211 « PORTUGAISE »

           La locomotive E 211, construite en 1923 par Henschel & Sohn pour les Chemins de fer du Portugal appartient à une série de seize unités.

En 1970, elle est basée au dépôt de Sernada, où elle remorque des trains de voyageurs et de marchandises sur les lignes du Val de Vouga : Espinho – Sernada et Aveiro – Viseu. En 1975, elle est mutée au dépôt de Lousado, où elle assure du service sur la ligne Famalicao – Povoa de Varzim. Transférée aux ateliers centraux de Porto-Campanhà, elle subit sa dernière révision le 5 juillet 1976. Basée ensuite au dépôt de Regua, elle remorque des trains mixtes et de travaux sur la ligne du Corgo, Regua – Chaves, où elle circule pour la derniére fois en 1981.

Trois ans plus tard, les chemins de fer portugais mettent en vente douze locomotives à vapeur non utilisées, parmi lesquelles figure la E 211, toujours remisée à Regua. Elle est rachetée par le GECP. Le 10 juillet 1986, elle est remorquée de Regua à Vila-Real, pour être embarquée sur un ensemble routier qui l’achemine à travers l’Espagne et le Midi de la France jusqu’à la petite gare de Mézel-Châteauredon, où elle parvient le 18. Déchargée le 21, elle est convoyée le 22 par un locotracteur des CP jusqu’au dépôt de Puget-Théniers, où elle sera remise en état.

Elle assurera les circulations du " Train des Pignes " de Puget-Théniers à Annot, parfois même jusqu'à Digne ou Nice pendant cinq saisons, de 1988 à 1992.         

La restauration a été effectuée aux ateliers Lucato Tèrmica à Castelletto-Monferrato, dans la province piémontaise d'Alessandria en Italie.

La locomotive est de retour à son dépôt de Puget-Théniers depuis le 3 décembre 2009, sa remise en service a eu lieu le 19 juin 2010 en tête du " Train des Pignes " à vapeur.

                

Immatriculation

E 211

Disposition d'essieu

120-030T

Mode de fonctionnement

Compound 4 cylindres à vapeur saturée

Constructeur

Henschel & sohn

Numéro de construction

n° 19874

Date de construction

1923

Type de foyer

Crampton

Surface de grille

1,96 m²

Surface de chauffe du foyer

6,60 m²

Surface de chauffe des tubes

116,70 m²

Surface de chauffe totale

123,30 m²

Nombre de tubes

224

Diamètre des tubes

Ø 41/46 mm

Timbre de la chaudière

14 kg/cm²

Type des soupapes

Coale

Type du régulateur

à soupape

Diamètre des cylindres

HP 350 mm / BP 500 mm

Course des pistons

HP et BP 550 mm

Type de la distribution

Walschaerts à tiroirs cylindriques

Type du graisseur

Friedmann mécanique

Type des injecteurs

Friedmann en charge

Type des sablières

Gresham à vapeur

Longueur totale

12,100 m

Hauteur totale

3,750 m

Largeur totale

2,650 m

Empattement total

8,270 m

Diamètre des roues accouplées

1,100 m

Diamètre des roues porteuses

0,778 m (bissel)

Masse à vide

47,000 t

Masse en ordre de marche

60,000 t

Approvisionnement en eau

6000 l

Approvisionnement en charbon

2,300 t

Puissance

730 ch

  

Le TRAIN des PIGNES à vapeur

Restauré et exploité par le Groupe d’Etude pour les Chemins de fer de Provence

  

Je m'efface si une action est possible !!!.